• Sweet black angel, The Rolling Stones, par Maëva Martin

     

    Sweet black angel, The Rolling Stones.

     

     

    Sweet black angel, The Rolling Stones, par Maëva Martin

     

    Date de parution, exécution, composition : 1972

    Album : Exile on Main Street

    Auteurs, compositeurs, interprètes :

    Mick Jagger et Keith Richards -Rolling stones.

    Mick Jagger - chants, harmonica, clavier, percussions, guitare

    Keith Richards - guitare, chants, basse, clavier

    Mick Taylor - guitare, basse, synthétiseurs, percussions, chœurs

    Charlie Watts - batterie, percussions

    Bill Wyman - basse, synthétiseurs

     

     

    La chanson :

     

    En 1972, le groupe « Rolling Stones » sort son premier double album. La chanson « Sweet black angel » est à hommage à Angela Davis, et le blues y est omniprésent.

     

    Analyse :

    Genre : Chanson populaire

    Langue utilisée : Anglais, langage populaire.

    Intention de l’auteur/compositeur : exprimer des sentiments de révolte, la lutte noire contre la ségrégation raciale.

    Un texte objectif : autour de la ségrégation raciale.

    Caractéristiques techniques : voix d’hommes - choeur.

    Caractérisations de la voix : puissantes, vibrantes, claironnantes, revendicatrices.

    Tempo : moderato

    Nuance : Mezzo-forte

    Sens général de la musique : Hommage et soutient à Angela Davis, l’image d’un ange noir luttant pour la paix.

    Généralités : La musique et le texte sont aussi important l’un que l’autre.

    La coda (conclusion) est instrumentale, l’harmonica omniprésent fait ressentir le coté country (musiques partagées par les noirs et les blancs, musiques partageant les valeurs sociales, familiales et religieuses des noirs et des blancs).

    Refrain : Le refrain exprime l'idée principale sous forme d’une question. But she keep on pushin', would you take her place ? Mais elle poursuit sa lutte, prendriez-vous sa place ?

    Mélodie et couplets: La mélodie est plutôt facile à retenir en forme de question-réponse (soliste puis le contrechant sur la 2ème phrase), rythmée et chantante avec un rythme binaire, peu de notes et une pulsation bien marquée, des rythmes simples et réguliers. Sa reprise de couplet en couplet est : identique, l'accompagnement plutôt martelé est sonore, rythmique, régulier. L'harmonica est de plus en plus présent et conclut cette chanson

     

    Annexe :

    Paroles et traduction :

    Got a sweet black angel, got a pin-up girl,

    J'ai (la photo d') un doux ange noir, j'ai (la photo d') une pin-up

    Got a sweet black angel up upon my wall

    J'ai un doux ange noir affiché sur mon mur

    Well she ain't no singer and she ain't no star

    Et ce n'est ni une chanteuse, ni une star

    But she sure talk good and she move so fast

    Mais par contre elle parle bien et elle bouge rapidement

    But de gal in danger, yeah de gal in chains

    Mais c'est une fille en danger, c'est une fille enchaînée,

    But she keep on pushin', would you take her place ?

    Mais elle poursuit sa lutte, prendriez-vous sa place ?

    She countin' up de minutes, she countin' up de days

    Elle compte les minutes, elle compte les jours

    She's a sweet black angel, whoa, not a sweet black slave

    C'est un doux ange noir, ooh, pas une douce esclave noire

    Ten little niggers sitting on de wall

    Dix petits nègres assis sur le mur

    Her brothers been a falling, fallin' one by one

    Ses frères sont tombés, tombés l'un après l'autre

    For a judge's murder in a judge's court

    Pour le meurtre d'un juge dans une cour de justice

    Now de judge he gonna judge her for all dat he's a worth

    Maintenant le juge va la juger, en mettant tout son poids dans la balance

    Well de gal in danger, oh de gal in chains

    Mais c'est une fille en danger, c'est une fille enchaînée,

    But she keep on pushin', would you do the same ?

    Mais elle continue de lutter, feriez-vous la même chose ?

    She counting up de minutes, she counting up de days

    Elle compte les minutes, elle compte les jours

    She's a sweet black angel, not a gun totin' teacher

    C'est un doux ange noir, pas une prof qui porte un flingue,

    Not a Red loving school mom

    Pas une mère d'élève sympathisante communiste

    Ain't someone gonna free her ?

    Quelqu'un la délivrera-t-elle ?

    Free the sweet black slave

    Libérez la douce esclave noire

    Free the sweet black slave

    Libérez la douce esclave noire

    Free the sweet black slave

    Libérez la douce esclave noire

    Free the sweet black slave

    Libérez la douce esclave noire

     

    Angela Davis :

    Angela Davis est une militante des droits de l’Homme, professeur de philosophie et communiste américaine. Elle a été poursuivie en justice à la suite de la tentative d’évasion de trois prisonniers qui se solde par la mort d’un juge californien en août 1970. Elle a été emprisonnée pendant 22 mois, d’abord à New York, puis en Californie. Elle fut ensuite libérée et elle poursuivit une carrière universitaire. Plus tard, elle deviendra directrice du département d’étude féministes de l’université de Californie. Angela Davis est une icône de la lutte noire contre l’oppression des blancs, contre l’exploitation des travailleurs, des blancs et des noirs, des femmes et de tous les hommes.

     

    Partager via Gmail